10
March
La guerre en Ukraine: une préoccupation majeure...
By Sophie Rahil • Published on 10/03/2022
Chers parents,

Alors que nous sommes tous préoccupés par la guerre en Ukraine, je tenais à ce que vous sachiez que toute l’équipe de Regina s'emploie à rassurer vos enfants et à leur offrir un espace sécurisé et bienveillant.
L'école est un lieu d'apprentissages, de rencontres, d'ouverture à l'autre, de développement des compétences et des personnalités, de découvertes et de bien-être. C'est un lieu qui est aussi traversé par l'actualité qui peut être, comme dans le cas présent, anxiogène.

Depuis le début du conflit ukrainien et son retentissement médiatique, les élèves sont exposés, pour certains, à des images violentes et/ou de peur, à des commentaires et à un ton dramatique, via différents vecteurs de communication mais également dans la sphère privée. De fait, les enfants parlent de la guerre dans la cour et peuvent aussi "se faire peur". Il est essentiel que l’adulte ouvre en espace d'échanges, de questionnements, de réajustements éventuels et de compréhension de cette situation toute en insistant sur le fait que nous ne sommes pas en guerre avec la Russie.

L'équipe enseignante, qui s'est réunie mercredi 3 mars, a repris ce sujet en classe (du CP au CM2) pour aider vos enfants à appréhender cette information qui est un cataclysme pour certains. Les élèves ont également pu constater le courage et la dignité des populations affectées ainsi que l’immense solidarité dont fait preuve la communauté internationale.

Les enseignantes apportent une information claire, simple et juste ; elles favorisent les interactions adultes-enfants, mais aussi entre enfants pour aider à comprendre, partager, mettre à distance, se projeter.
En complément d’un apport de savoirs construits par le professeur, qui reste indispensable, rendre les élèves actifs (dessiner, écouter/lire une histoire, dialoguer, débattre, écrire…) permet de libérer la parole, tout en acceptant l’attitude d’un élève qui ne souhaite pas s’impliquer. La prise en compte des productions des élèves, dont l’usage reste temporaire et conjoncturel, permet de montrer aux enfants qu’ils peuvent s’exprimer sur des sujets complexes en ayant l’écoute des adultes.

Les discours des enseignantes sont adaptés aux différentes tranches d'âge. Elles cherchent à privilégier des discussions qui pourront se développer autour de sujets relatifs aux valeurs républicaines et humanistes de solidarité et d'entraide, à l'importance de la tolérance et du respect de l'autre, et à la liberté d'expression.

Nous veillons également à ce qu'il n'y ait pas d’amalgame entre les actions de Poutine et le peuple russe en général. Nous avons en effet, au sein de Regina, des enfants avec des horizons et des cultures bien différents, et notamment de culture russe. Nous constituons une communauté qui s'enrichit de la différence, quelle qu'elle soit.

L'école a vocation à préserver un espace citoyen où règne le respect d'autrui et de son expression sans pour autant occulter les faits et de veiller à les distinguer des opinions.

Continuons à œuvrer pour faire de nos enfants les futurs citoyens de demain, éclairés, flexibles, intelligents, tolérants, ouverts à l'autre et au monde. Ils ont la capacité et le potentiel pour construire un monde meilleur, ce dont je ne doute pas.

A nous également d'apprendre de nos erreurs, de nous montrer les plus exemplaires possibles en grandissant encore en humanité.

Demain est un jour nouveau....

Bien à vous.

Sophie Rahil

avatar Olivia Oreggia • 11/03/2022 08:01
Bonjour Madame Rahil, merci pour ce message. Effectivement, même quand nous essayons de protéger nos enfants de certaines informations ou images, tout en expliquant au mieux de qui « explicable » dans cette situation, nous ne pouvons contrôler les échanges des cours de récré ! L’inquiétude et l’anxiété des enfants est bel et bien palpable.. Mais nous savons pouvoir compter sur l’équipe enseignante et pédagogique de Recina, qui a su, encore une fois dans ce monde de dingues, être présente pour nos enfants.
Nous vous en remercions vivement sachez le.
Passez une excellente journée.
Bien à vous
Olivia Oreggia

avatar Elisabeth Bryde • 11/03/2022 06:22
Bonjour,
Merci beaucoup, cela nous rassure. Effectivement, il y beaucoup de cauchemars et beaucoup de discussions sur le sujet.
Je lirai votre message à mes enfants ce week-end.
Merci pour la bienveillance et un bon week-end à vous.
Elisabeth Bryde